Ciné Club # 19 : Toujours des romances de Noël

A n’importe quel autre moment de l’année, si on me demandait si je “regarde des téléfilms”, je répondrais “non” car j’ai rarement trouvé chaussure à mon pied dans ce domaine. Mais les téléfilms de Noël sont différents. Je les trouve souvent bien faits, je les adore. Et je ne dois pas être la seule car il y en a de plus en plus à la TV (aux États-Unis comme en France), et leur qualité va crescendo avec les années. Pour mon plus grand plaisir !

romance de noel

La preuve, aujourd’hui, je vous propose de découvrir non pas une romance de Noël récente, mais quatre : The Holiday Calendar, Noël dans les bras de mon ex, La petite boutique de Noël et A Noël mon prince viendra. Attachez bien vos ceintures, le traineau décolle maintenant !

the holiday calendar

On parlait récemment des téléfilms de Noël de Netflix et j’avais oublié de vous parler de The Holiday Calendar (2018) ! C’est l’histoire d’Abby (Katerina Grahams), une photographe qui a du mal à percer, et qui reçoit un calendrier de l’Avent magique, qui va l’aider à réaliser ses rêves, et à trouver l’amour !

J’ai classé The Holiday Calendar en tant que romance de Noël car ce téléfilm parle d’amour mais, à vrai dire, je n’y ai pas cru. Je n’ai pas vraiment senti la romance ici, j’ai plus vu deux amis d’enfance assez proches, au point d’être quasi de la même famille… Néanmoins, ce film est sympa, il a de très beaux visuels et j’ai surtout beaucoup aimé l’idée-même de ce calendrier de l’Avent magique… Un bon divertissement.

noel dans les bras de mon ex

Noël dans les bras de mon ex (Christmas in Mississippi, 2017), c’est encore une histoire de photographe : Holly (Jana Kramer) revient dans sa ville natale du Mississippi pour y passer les fêtes. Elle va en profiter pour aider les habitants à remettre sur pied le festival de Noël, annulé les précédentes années à cause d’un cyclone. Elle va devoir faire équipe avec son ex, Mike (Wes Brown).

J’ai eu un peu de mal à entrer dans la romance de Noël Noël dans les bras de mon ex, au début, car il y manquait de la magie de Noël. C’est logique pourtant, la ville était présentée comme ayant perdu tout esprit de Noël suite au passage du cyclone ! Heureusement, j’ai vite accroché au personnage de Holly, et j’ai alors beaucoup plus apprécié mon visionnage. C’est mignon, Jana Kramer et Wes Brown jouent bien (comme souvent), et j’ai beaucoup aimé le personnage du Père Noël, pur clin d’œil aux téléfilms de Noël des années 2000…

la petite boutique de noel

On passe à La petite boutique de Noël (Sharing Christmas), une romance de Noël de 2017 signée Hallmark. Stephanie (Ellen Hollman) vient juste de reprendre le magasin de Noël de ses parents, et doit tout de suite faire face aux idées des promoteurs immobiliers qui ont racheté tout le centre commercial. Charmée par la demoiselle, Michael (Bobby Campo) veut l’aider, mais il ne sait pas encore que ces promoteurs sont ses patrons…

J’adore les magasins de Noël ouverts à l’année, mais j’ai du mal à comprendre comment ils peuvent subsister entre février et septembre ! Inutile de dire que cela m’a aidé à profiter de La petite boutique de Noël, car non seulement cela me donnait des décors de Noël à admirer, mais en plus je ne pouvais pas facilement deviner d’issue positive aux soucis de Stephanie. La romance est sympa, mais elle ne m’a pas donné de papillons dans le ventre. J’ai par contre beaucoup aimé découvrir le musicien Dave Koz dans ce téléfimlm ! Je vous recommande ce visionnage même si ce n’était pas un coup de coeur.

à noel mon prince viendra

A Noël mon prince viendra (Christmas with a Prince) est une production de 2018 inspirée d’un roman Harlequin. C’est l’histoire de Tasha (Kaitlyn Leeb), une pédiatre, qui rencontre le prince Alexander (Nick Hounslow) alors que celui-ci vient de se blesser. Elle va le prendre sous son aile…

Honnêtement, ce téléfilm ne m’a pas laissé un souvenir des plus vivaces. Il se laisse voir et j’ai trouvé quelques rebondissements un peu trop téléphonés, comme si je regardais Dynasty ou une telenovela… On voit tout de suite qui va poser soucis dans cette relation, et le prince n’a pas beaucoup de charisme, heureusement qu’il y a la magie de Noël et un soin tout particulier sur l’esthétique de ce téléfilm pour rattraper tout cela, sinon je pense que j’aurais zappé avant la fin. Bizarrement, sur Internet j’ai surtout vu des avis similaires au mien, mais A Noël mon prince viendra a dû trouver son public car une suite a été diffusée il y a quelques mois (Becoming Royal, je vous en parle très bientôt ! ).

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le commenter, le partager ou même à cliquer sur la petite étoile ci-dessous !

Un commentaire sur « Ciné Club # 19 : Toujours des romances de Noël »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.