Moi & mes fesses, quatorzième partie

Canard_de_bain

Et oui, mes histoires de fesses continuent !

Pour rappel, on parle de kyste pilonidal, ou abcès sacro-coccygien, sur le blog, depuis ma première opération en février 2013. A l’époque, en 3 mois, j’étais presque complètement cicatrisée. Hélas, ma cicatrice n’a pas résisté à la chaleur de l’été 2013 et, au final, on a dû me réopérer cet été : mon soucis de cicatrisation s’expliquant sûrement par la présence de deux nouveaux mini-kystes dans cette région reculée de mon anatomie.

Les mois ont passé et, à ce jour, je n’ai pas encore complètement cicatrisé : en gros, j’ai une plaie de 10cm de long au niveau de la raie des fesses, large de 1-2mm vers le haut et de 3-4mm vers le bas. Cela saigne régulièrement, disons tous les 7-10 jours, mais cela ne fait pas mal au quotidien (tant que je fais attention).

Les causes de ce retard de cicatrisation peuvent être nombreuses, on a éliminé les carences, les soucis rénaux ou hépatiques, ainsi que le diabète (tests réalisés en octobre). On a traité efficacement une infection au streptocoque B sur la même période,… Les autres raisons seraient génétiques … ou la présence d’un autre kyste quelque part dans le coin… Il n’y q donc rien à faire, si ce n’est patienter, en évitant toujours la position “assise ou couchée trop-en-appui-sur-les-fesses”.

Au cas où, j’ai réalisé un autre prélèvement au niveau de ma plaie en décembre, et on a décelé quelques colonies de Proteus vulgaris. Je suis actuellement sous antibiotiques (encore ! ) pour éliminer cette entérobactérie dont la présence est logique vu l’emplacement de ma plaie… malgré les milles et une précautions dont je fais usage au quotidien.

Ce matin, j’ai vu ma chirurgienne et elle a constaté une très légère évolution de mon état depuis le mois dernier. Elle m’a aussi prescrit des probiotiques pour essayer de booster ma cicatrisation. Et elle m’a signé un certificat pour que je puisse reprendre mes études en Angleterre (techniquement, je n’ai pas le droit de retourner bosser au laboratoire microbiologique, mais je n’ai pas le choix si je veux finir ma thèse, je vais donc “juste” redoubler de précautions pour éviter de m’auto-infecter…).

Bref, voilà pour les nouvelles. Plutôt décourageantes, on est d’accord. Heureusement, je vais bientôt me changer les idées en me focalisant sur le boulot (sans oublier de me laver les mains SANS ARRET, ils vont croire que j’ai un TOC ! ). Ce qui me permettra aussi de gagner et d’économiser des sous car je viens légèrement de débourser 350 euros en pansements pour les 3 prochains mois (et on connait la lenteur de remboursement de la CPAM…). Je vous tiens au courant s’il y a du nouveau.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

8 réflexions sur « Moi & mes fesses, quatorzième partie »

  1. Eh bien à mes meilleurs voeux j’ajoute des voeux de meilleure cicatrisation, et je te souhaite que tout se passe pour le mieux pour finir ta thèse .

  2. Alors, là, tu parles de quelque chose que j’ai bien connu et vaincu. J’ai eu un premier kyste quand j’avais 16 ans, j’ai été opérée, ça a mis 2 mois à cicatriser complètement, mais ça allait mieux.

    2 ans et demi après, rebelote, le kyste est de retour. Donc là, on était en cours d’année, je ne pouvais pas me faire opérer tout de suite vu qu’après c’est difficile de marcher et faut pas trop bouger pendant un moment, donc on m’a collé sous antibio avec bains de siège (bain de fesses dans du desinfectant) en attendant l’opération en juin. Autant dire que j’avais la peau à vif et le système immunitaire dans les chaussettes.

    Sauf que là, comme toi, au bout de 3 mois, ça voulait pas cicatriser. L’infirmière a même trouvé du pus… Résultat, stafilocoque doré :-/

    J’étais desespérée parce que ma rentrée arrivait, donc j’ai été voir un homéopathe (qui a malheureusement déménagé à Nice…) qui m’a réglé le soucis en 2 semaines : plus d’infection, cicatrisée, et rien depuis (ça fait 12 ans). Par contre j’ai eu des mycoses à répétition pendant des années à cause des antibio que j’avais pris pendant très longtemps.

    Donc je te recommande te tenter l’homéopathie !!! (je précise que je ne me soigne pas par l’homéopathie en général). Courage !

    1. Merci pour ton conseil !

      C’est vrai que je devrais p-e me tourner vers l’homéopathie, vu que c’est justement une prise en charge générale du corps qui pourrait aider. La, je dois retourner en UK d’ici lundi prochain donc c’est fichu, mais je compte rentrer en juin donc je vais suivre ton conseil et prendre RDV avec un homéopathe 🙂

      1. Arf pas de bol :-/ Peut-être que d’autres médecine douce avec une approche globale comme l’acupunture pourrait aider aussi ? (y’en a sans doute en UK je suppose) En tous cas, méfie toi des antibiotiques, ça détruit tout :-/

        1. Oui, les antibio, je connais bien : c’est mon sujet de these ! Justement, je les prends tjr a reculons. La, j’ai une infection clairement diagnostiquée (P. vulgaris – avec l’antibiogramme complet) donc je les prends sans soucis, mais si c’était pas le cas, je les prendrais pas 🙂

          Je viens de regarder sur le net et je vais voir cet aprem a la pharmacie si je ne peux pas tenter 2/3 tubes d’homéopathie en automédication, j’ai pris des notes. Encore merci pour ton conseil !

          (En UK, je ne fais absolument pas confiance en quoi que ce soit de médical. En plus, cela coute super super cher et pas remboursé…)

          1. Arf, je ne savais pas que le système médical n’était pas bon là bas. Je pourrais sans doute retrouver mon ordonnance d’homéopathie mais le truc c’est que c’est très lié à chaque personne, je ne pense pas que ça se transpose facilement (en tous cas c’était un truc compliqué avec des programmes différents jour par jour)

            Vu que j’avais un staphilo, j’avais eu du staphilococcinom, je ne sais pas s’il y a quelque chose de spécifique pour la bactérie que tu as.

          2. Non, tkt, moi, je veux de l’homéo qui accélere la cicatrisation, rien a voir avec ma petite infection qui sera vite oubliée. 🙂
            J’ai noté calendula, silice, céréales germées, je vais demander conseil a ma pharmacie pour vérifier si cela irait pour ca.

Laisser un commentaire