Moi & mes fesses, huitième et dernière partie

Rappelez-vous, je vous parle de ma “santé fessière” depuis le début de l’année. Je vous donne RDV d’ailleurs dans les épisodes précédents (parties 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7) si vous ne savez pas de quoi je parle, ce sera plus simple pour moi, je déteste me répéter ! 🙂

Fin février dernier, mes complications étaient… moins compliquées. J’avais appris à vivre allitée, je savais que la fin était proche… Mais que s’est-il passé depuis tout ce temps ?

canard bain chapeau

Ma cicatrice s’est peu à peu refermée entre février et mi-avril dernier. A l’aube de mon départ en Angleterre, ce n’était pas encore totalement refermé, mais ma chirurgienne était confiante et m’a juste donné des tas de conseils pour m’occuper toute seule de ma cicatrice.

A l’époque, déjà, je pouvais à nouveau m’asseoir, marcher… faire tous ces trucs de la vie quotidienne tous simples, sauf faire du vélo et prendre des bains.

Résultat, je suis partie en Angleterre la valise chargée de compresses, sérum physiologique, nettoyant antibactérien surpuissant, tissu stérile qui accélère la cicatrisation, ciseaux chirurgicaux, pince à épiler chirurgicale et pansements. J’ai pu prendre soin, plus ou moins bien, de ma cicatrice pendant mes deux mois en Angleterre mais, jusqu’à mon retour, je n’avais aucune idée de la tête de ma cicatrice et une question restait en suspens : était-elle refermée ou pas ?

Sitôt rentrée en France, ma chirurgienne m’a rassurée en me disant qu’il restait seulement un petit trou (comme une punaise dans un mur) et que je pouvais lâcher mon nécessaire d’infirmière. J’en ai profité pour reprendre les bains (quelques uns seulement) et, vu que je ne suis pas accro au vélo, je ne me mets pas en selle quand même.

Tout est bien qui finit bien, donc. Je suis en tout cas soulagé que cela me soit arrivé cette année plutôt que l’année précédente, pendant mon M2, ou alors l’année prochaine, où je serais 100% concentrée sur ma thèse en Angleterre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires sur « Moi & mes fesses, huitième et dernière partie »

  1. je veux pas t’affoler, mais par précaution, il vaudrait mieux que tu retournes voir un généraliste ou carrément ton chirurgien tous les 3 à 6 mois pour vérification, le risque de récidive dans le cas d’une plaie suturée étant très important.

  2. Bonsoir
    Piou!!!! ouff après une si longue période ,tu es enfin guérie. Tu dois être bien soulager!Quelle histoire sans compter que à cette endroit on n’est pas forcement très à l’aise avec les médecins 😉 Passe une excellente semaine.

  3. Coucou ah super bonne nouvelle mais sois prudente et consulte au moindre signe car on a fais comprendre a mon petit frère que sa pourrais revenir . D’ailleurs ressens tu une douleurs les jours ou tu es fatigué? Je te demande sa car quand mon frère est très fatigué il a mal .

  4. Contente pour toi que tout cela soit (presque) fini ! Et surtout merci d’avoir partagé ton histoire qui permet de décomplexer un peu ces petits problèmes pas très “glamour” comme tu dis et de nous apprendre quelque chose (enfin en tout cas pour ma part !).

Laisser un commentaire