Livre de chick lit # 61 : Nuit de noces à Ikonos – Sophie Kinsella

nuit-noces-ikonos-sophie-kinsella.jpg

Le nouveau Sophie Kinsella, “Nuit de noces à Ikonos” est sorti ce jeudi en France (20 euros, éditions Belfond), et je vous en offre déjà ma chronique. Je vous rassure, je ne lis pas à la vitesse de la lumiere, j’ai juste découvert ce roman en version originale (connaissant les deux versions des précédents romans de Sophie, je suis certaine que cela ne change en rien mon avis à son sujet).

Quatrieme de couverture (raccourcie car elle spoilait grave) :

En Angleterre et en Grèce, de nos jours.

Si Fliss a grande habitude des ratages amoureux de sa sœur Lottie. Celle-ci était persuadée que Richard allait lui faire une demande en mariage, raté ! Fliss s’apprête donc à suivre le protocole habituel : laisser Lottie donner libre cours à sa colère, la freiner dans ses envies de tout envoyer valser/s’exiler sur une île déserte/entrer dans une secte, et la réconforter, le temps qu’elle trouve un autre fiancé. Sauf que cette fois, Lottie a innové : elle n’a rien trouvé de mieux qu’en épouser un autre ! Un certain Ben avec qui elle avait entretenu un vague flirt. Une seule solution : empêcher à tout prix que les deux tourtereaux se marient ou, pire, consomment leur union express. Fliss a plus d’un stratagème en réserve…

Mon avis :

Je me considère comme une grande fan de Sophie Kinsella. C’est mon auteure préférée tous genres confondus et, pour moi, la papesse de la chick lit, l’un de mes genres favoris. J’ai adoré tous les romans qu’elle a écrit sous ce nom-là (je suis moins fan des romans contemporains parus sur le nom de Madeleine Wickham), aussi je n’avais aucun doute : j’allais adorer “Wedding Night”, le titre anglais de “Nuits de noces à Ikonos”. En plus, sur mon volume anglais, il y avait quelques revues d’autres auteurs disant que ce roman était du pur Sophie Kinsella, un concentré d’humour et de bonne humeur. Bref, j’étais sûre que ce livre était fait pour moi.

Comment dire ? Hum, pas vraiment. Si j’ai apprécié la découverte de Lottie et de Fliss (les deux soeurs qui se partagent la narration ici) et si j’ai été particulièrement touchée par l’histoire du fils de Fliss… j’avoue que j’ai eu du mal à accrocher avec ce roman. L’histoire traînait en longueur avant d’atteindre la fameuse “nuit de noces” (vu le titre, même en VO, on savait qu’il y
aurait un mariage, malgré quelques rebondissements en cours de route…). Les rencontres avec les personnages secondaires étaient un poil trop grotesques pour s’imaginer être à la place des deux héroines. Et, surtout, ce n’était pas aussi drôle que d’habitude !!!

Avec Sophie Kinsella, j’ai l’habitude de rire à tous moments (même embarassants) devant les situations dans lesquelles ses héroïnes sont plongées et devant leurs bons mots. J’ai l’habitude de ne pas pouvoir m’arrêter en cours de lecture, de restée éveillée même tard pour finir le chapitre et puis d’enchainer sur un autre chapitre parce que “c’est trop bon”. Là, cela n’a pas du tout été le cas. J’ai à peine souri, à cause d’un manque total de crédibilité (c’était trop absurde). J’ai mis des semaines avant de finir “Nuits de noces à Ikonos”, même alors qu’il ne me restait plus qu’un quart du livre à avaler. Cela ne passait pas, j’étais déçue !

C’est pourquoi je viens vous prévenir, aujourd’hui. J’adore Sophie Kinsella et je ne peux que vous conseiller de découvrir cette auteure… mais de faire l’impasse sur ce roman-là. Préférez plutôt Lexi Smart a la mémoire qui flanche, Samantha bonne à rien faire, Très chère Sadie, Les petits secrets d’Emma, Poppy Wyatt est un sacré numéro ou la saga Becky Bloomwood (la fameuse accro du shopping à qui je dois le nom de ce blog).

La note de l’addicte : 3 étoiles

Et vous, vous avez déja été déçus par votre auteur favori ?

Cliquez ici si vous souhaitez néanmoins trouver ce livre en vente sur Amazon : Nuit de noces à
Ikonos

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

6 pensées sur “Livre de chick lit # 61 : Nuit de noces à Ikonos – Sophie Kinsella”

  1. Ahh tu vois l’histoire (et le titre et la couverture je dois le dire!!) me tentait bien, car je suis assez fan aussi de l’auteure ! mais du coup, je crois que je m’ennuierais un peu en le lisant… ce que je ferai sûrement quand même ^^ Bisous !

  2. Hé ben… zut, alors !
    Personnellement, je ne me suis pas posée autant de question lors de ma lecture… Ce n’est pas franchement crédible, mais les gens fêlés existent bel et bien donc ce n’est peut-être pas impossible !
    En tout cas, j’ai beaucoup rit avec ce livre.

Laisser un commentaire