Livre jeunesse # 90 : Les jumeaux Tapper 1 – Geoff Rodkey

jumeaux tapper

Voici ce samedi de la littérature jeunesse un peu plus adaptée aux jeunes adultes. J’ai bien dit “un peu plus” car Les Jumeaux Tapper est une saga plutôt à destination des enfants de 10-12 ans. Ce premier tome est écrit par Geoff Rodkey et publié chez Nathan, et se lit très bien par des adolescents ou adultes…

Quatrième de couverture :

Claudia : Je m’appelle Claudia Tapper, j’ai 12 ans, et je viens de vivre une guerre.

Reese : Ce n’était pas une vraie guerre.

Claudia : C’était une guerre. Il y avait une armée !

Reese : Juste sur MetaWorld. Le reste, ce n’était qu’une gigaffreuse dispute. Sauf le coup du poisson. Ça, c’était nul.

Claudia : Pas aussi nul que ce que tu as posté sur ClickChat.

Reese : Ok ! C’est bon. C’était bien une guerre. Mais j’ai gagné.

Claudia : Si par « gagné » tu veux dire « perdu », alors je suis d’accord.

Reese : Hein ?

Mon avis :

J’ai reçu ce premier tome des aventures des Jumeaux Tapper il y a un petit moment déjà, mais je ne me décide que maintenant à vous en parler. Toutes mes excuses, vous comprendrez cependant la raison de mon silence hésitant d’ici la fin de cette chronique !

Je disais donc que j’ai reçu ce livre, un peu avant sa sortie, en épreuves non corrigées. Il m’a été envoyé en “service de presse sauvage” (sans que je ne le demande, donc), mais je l’ai lu illico presto quand même, car l’histoire avait l’air originale, dynamique et sympathique. Et cela se passait à New-York, une ville qui me fait toujours autant rêver.

Bref, j’ai commencé ma lecture et je l’ai vite finie. Pour deux raisons : comme prévu, l’histoire de ces deux jumeaux que tout oppose est originale (exemple concret avec sa présentation qui inclue des dessins, des captures d’écran… au fil des pages). Cela rend le tout très dynamique, les pages se tournent toutes seules. En plus, c’est un roman pour les très jeunes adolescents, à peine sortis de l’enfance pure et dure. Ce qui fait que cela se lit bien, sans être trop enfantin au contraire des crasses que ces deux héros se font. Si vous aimez les gags comme dans Maman j’ai raté l’avion ou Maman je m’occupe des méchants, cela devrait vous faire sourire. Cela m’a rendu l’histoire encore plus sympathique, personnellement.

Alors, là, vous lisez mon avis et vous ne voyez que des points positifs à cette lecture jeunesse. Et c’est pour ça que j’ai freiné des deux pieds avant de le publier car il y a quand même un “mais” dans mon argumentation. J’ai trouvé la relation entre les deux jumeaux charmante mais flippante, en fait. Ou disons plutôt que j’ai eu peur que les lecteurs de cette saga, des enfants tout juste entrés au collège, prennent note des punitions infligées par les deux jumeaux. Ce n’est pas juste du genre “mettre de la confiture dans les chaussures”, il y a quand même quelques parties qui ne sont pas si enfantines, comme un sorte de cyber-harcèlement… Je ne pense pas que la majorité des lecteurs tournent mal en lisant cela, juste que ces idées puissent tomber entre de mauvaises mains (même si, on est d’accord, des enfants qui lisent pour le plaisir, c’est rarement les pires du collège…).

Voilà donc pour mon avis sur ce premier tome des Jumeaux Tapper, qui explique aussi pourquoi le second tome est coincé sur ma table de chevet depuis belle lurette aussi… Allez, je vais le dépoussiérer car ce n’est pas comme si sa lecture allait me rendre psychopathe à l’âge de 28 ans !

La note de l’addicte : 4-etoiles

Et vous, vous aimez les crasses enfantines que peuvent se faire les enfants les plus débrouillards et inventifs ?

Cliquez pour retrouver ce livre en vente :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

2 réflexions sur « Livre jeunesse # 90 : Les jumeaux Tapper 1 – Geoff Rodkey »

Laisser un commentaire