Ciné Club # 4 : Avalanche de télé-films de Noël

films de noel

Je continue de partager avec vous mes découvertes au rayon télé-films de Noël. Parce qu’ils font chaud au coeur, parce qu’ils propagent l’esprit de Noël et parce que ce sont parfois de belles pépites. Je vous propose aujourd’hui de parler des quatre films suivants : L’ange des neiges, De l’espoir pour Noël et La fille du Père Noël sont des téléfilms de Noël, alors que Saving Santa (UK) est un film d’animation de saison.

saving santaOn va commencer avec ce dernier. Saving Santa (UK) est sorti il y a deux ans et met en scène un elfe maladroit qui va devoir sauver le Père Noël ainsi que les habitants du Pôle Nord d’un grand méchant qui n’aime pas Noël. Pour cela, il va essayer d’utiliser le traineau qui permet de voyager dans le temps (ce qui explique la livraison des cadeaux la nuit de Noël).

J’avoue, j’aime beaucoup les voyages dans le temps dans les films, cela amène un comique de répétition assez sympathique. C’est le cas ici, où l’on va pouvoir voir les différentes étapes qui mènent au sauvetage de Santa. Inutile de dire que les rebondissements seront nombreux et que l’on rigole bien devant ce film d’animation pour enfant. J’ai bien aimé son esthétisme, son rythme et sa fin, même si elle est un peu simple.

.

christmas cupidL’ange des neiges (Christmas Cupid) est un téléfilm que je voulais absolument voir, vu qu’il y a Chad Michael Murray dedans ! Christina Milian y joue une adaptation moderne du personnage de Scrooge, de Dickens, qui va voir défiler son passé, son présent et son futur pour prendre la bonne décision…

Franchement, ce téléfilm n’est pas vraiment une réussite. Certes, il a un bon casting avec notamment Ashley Benson en ange sympathique et plutôt drôle, mais son visionnage ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. Malgré la présence de CMM…

.

de l'espoir pour noëlDe l’espoir pour Noël (The Christmas Hope) est typiquement le genre de téléfilm de Noël que je fuis, à cause de son histoire plutôt destinée à la ménagère de 50 ans… et de son actrice principale, Madeleine Stowe (Revenge). Elle y joue une assistante sociale qui va accueillir une petite orpheline, alors qu’elle ne se remet pas de la mort de son jeune fils.

Ce téléfilm n’était clairement pas pour moi, il m’a a peine ému et je n’ai vraiment pas pu me mettre dans la peau de son héroïne. Une histoire de génération, sans doute, car il n’est pas de mauvaise qualité en soi… son histoire et ses personnages sont juste trop matures pour moi.

.

santa babyEnfin, je vous propose de découvrir La Fille du Père Noël (Santa Baby – volume 1 datant de 2006). Jenny McCarthy y joue Mary, une jeune femme qui doit rentrer en hate à Polaris car son père, le Père Noël, vient d’avoir une crise cardiaque. Elle va devoir prendre les rennes de la société familiale.

Franchement, j’ai passé un super moment devant ce film qui m’a un peu rappelé Frère Noël ! J’ai vite pris compatis pour Mary, mais aussi pour sa famille qui compte sur elle. J’ai bien ri devant le choc des générations en terme de modernité dans l’entreprise familiale. J’ai trouvé le prétendant de Mary pas trop mal, mais c’est surtout son univers qui m’a conquise. Je vous le recommande !

.

Et voilà pour ce nouvel épisode de la saga Ciné Club. J’ai plein d’autres films de saison qui attendant patiemment qu’on parle d’eux, à très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Auteur : platinegirl

Cyrielle alias platinegirl. 28 ans, bac +7 en biosciences. Ex-toulousaine, à Exeter (UK) pour sa thèse.

2 réflexions sur « Ciné Club # 4 : Avalanche de télé-films de Noël »

Laisser un commentaire